Volume 42 Issue 2, June 2016, pp. 212-223

This paper examines whether environmental assessments (EAs) influence the ability of Aboriginal peoples to advance community employment aims in resource development projects. Environmental assessment and labour policy and practices have been conventionally understood as distinct processes. Our investigations demonstrate that EAs play a significant, if indirect, role in Aboriginal efforts to regulate resource sector work. While Aboriginal communities increasingly rely upon private negotiations with development proponents to secure resource sector employment, participation in EA processes provides Aboriginal peoples a space to negotiate language around employment commitments and leverage to secure Aboriginal employment provisions in impact benefit agreements with project proponents.

Dans cet article, nous cherchons à déterminer si les évaluations environnementales influencent la capacité des peuples autochtones à atteindre leurs objectifs en matière d'emploi dans la communauté grâce à des projets liés au développement des ressources naturelles. Les évaluations environnementales et les politiques et les pratiques en matière de travail ont traditionnellement été considérées comme deux processus distincts. Notre étude montre que les évaluations environnementales jouent un rôle important, quoique indirect, dans les efforts des Autochtones pour réguler le travail dans le secteurs des ressources naturelles. Alors que les communautés autochtones comptent de plus en plus sur des négociations avec des promoteurs de projets de développement des ressources naturelles pour favoriser l'emploi dans ce secteur, la participation à des évaluations environnementales offre aux peuples autochtones un espace pour négocier des termes sur des engagements et des avantages en matière d'emploi qui seront par la suite interprétés comme des ententes avec les promoteurs sur les répercussions et les avantages.