Volume 37 Issue 1, March 2011, pp. 85-109

This paper compares the relative productive efficiencies of four models of primary care service delivery using the data envelopment analysis method on 130 primary care practices in Ontario, Canada. A quality-controlled measure of output and two input scenarios are employed: one with full-time-equivalent labour inputs and the other with total expenditures. Regression analysis controls for the mix of patients in the practice population. Overall, we find that community health centres fare the worst when it comes to relative efficiency scores.

Dans cet article, nous comparons le rendement de quatre modèles de prestation de soins de santé primaire, grâce à une méthode d'enveloppement des données que nous appliquons à 130 prestataires de soins en Ontario. Nous tenons compte de la qualité des soins offerts, et nous utilisons deux scénarios au niveau des intrants : dans le premier, il s'agit du travail en équivalent temps plein, et dans le second des dépenses totales. Une analyse de régression nous permet de neutraliser la diversité des patients dans la population desservie par les prestataires. Selon nos analyses, ce sont les centres de santé communautaire qui obtiennent les moins bons résultat en termes d'efficacité.