Volume 48 Issue 1, Spring 2013, pp. 1-12

ABSTRACT

Most mapping research efforts currently focus on the content of maps and the platform used. By examining layout (the spatial arrangement of various map elements) and legends (an example of marginal map information) in topographic maps, this study complements other studies on map content and use. A map's legend, sometimes known as a “key,” enables the reader to decipher the meanings of the marks and forms that make up the map's content. The layout style and legend used in many topographic map series in Africa were adopted from colonial maps – for example, Nigeria's topographic maps are reminiscent of British colonial maps – and thus post-independence topographic maps reflect the legacies of colonial mapping. This article describes the design of a layout and legend created, using a digital workflow based on the existing analogue legend, for the Nigerian 1:50,000 topographic map series. Classes of vegetation and transportation features depicted on both the old legend and the proposed new legend were compared to illustrate the enhancements achieved in the latter.

RÉSUMÉ

Une grande partie des recherches menées actuellement en cartographie portent sur le contenu des cartes et les plateformes utilisées. En examinant la disposition (l'arrangement spatial de divers éléments sur une carte) et les légendes (un exemple d'information cartographique marginale) des cartes topographiques, la présente étude se veut un complément d'autres études sur le contenu et l'emploi des cartes. La légende de la carte, parfois appelée la « clé », permet à son lecteur de déchiffrer la signification des marques et des formes qui composent le contenu de la carte. Le style de disposition et la légende utilisés pour de nombreuses séries de cartes topographiques des pays africains proviennent des cartes coloniales – par exemple, les cartes topographiques du Nigéria rappellent celles des colonies britanniques – et donc, les cartes topographiques postindépendance reflètent cet héritage venant de la cartographie coloniale. Dans l'article, on décrit la conception de la disposition et de la légende, à l'aide d'un flux numérique et en tenant compte de la légende analogue existante, pour les séries de cartes topographiques de 1:50 000 du Nigéria. La végétation et les transports, deux éléments représentés à la fois sur l'ancienne légende et la nouvelle légende proposée, ont été comparés pour montrer les améliorations qu'apporte la nouvelle légende.